Découvrez les chants et danses Masai autour du Boma

Publié le : 11 octobre 20213 mins de lecture

Prochainement, vous allez voyager et partir à l’exploration du continent africain ? Pourquoi ne pas choisir la Tanzanie comme destination ? C’est un pays riche non seulement en sites touristiques, tels que le fameux et célèbre Kilimandjaro, le plus haut sommet de l’Afrique ; mais il se distingue aussi par ses richesses culturelles. Parmi celles-ci, il y a les chants et la danse Masai. C’est la première fois que vous en entendez parler ? Découvrez qui sont les Masai et quelles sont leurs cultures artistiques !

Qui sont les Masai ?

Les Masai ou Maasaï est une population constituée de guerriers et d’éleveurs qui vit principalement au nord de la Tanzanie. Provenant du sud du Soudan, ce n’est que vers le XVe siècle qu’ils ont émigré en Tanzanie, en emmenant leur bétail. Ils font partie du groupe de sociétés qu’on appelle nilotiques. Ce peuple est assez connu du monde occidental. Et le fait qu’il a maintenu ses traditions culturelles y est pour quelque chose.

La danse Masai

La danse traditionnelle Masai est l’une des cultures distinguant les Maasaï des autres groupes de sociétés. Celle-ci ressemble à peu près au mouvement d’une vague. Plus précisément, il s’agit de faire bouger et de faire évoluer certaines parties du corps tour à tour, à savoir le cou, les épaules, la poitrine et le bas du dos pour finir. Les bras restent près du corps et ne bougent pas durant toute la danse. Quant aux jambes, elles bougent en faisant des sauts verticaux. Par la suite, un cercle humain est formé par les danseurs et chacun s’avance au milieu pour y faire un saut du plus haut possible. Il faut savoir aussi que jadis, la danse suivait le son émis par la voix et les bijoux portés par les danseurs. Aucun instrument n’est joué.

L’histoire de la danse et des chants Masai

Derrière cette danse particulière que le peuple Masai désire préserver coûte que coûte se cache une histoire. Savez-vous que ce peuple trouve la force d’affronter la nature dans la danse et le chant ? Lors de la danse, les chants augmentent successivement de volume à un tel point qu’ils plongent les guerriers entrent dans un état de transe.

Ce rituel est effectué quand les Morans sont jugés être prêts pour leur initiation en savane, qui va durer plusieurs mois. Aussi, les Maasaï ont cette tradition d’affronter le lion mangeur de vache. Et la danse Masai précède celle-ci. Mais ce ne sont pas les seules occasions durant lesquelles on pratique la danse et les chants Masai. Quand un homme choisit sa femme, danseurs et danseuses doivent former des cercles croisés, au moment duquel les hommes jettent leurs cheveux sur l’épaule des femmes. Et c’est ainsi qu’on découvre l’heureuse élue.

Partez à la découverte des dernières tribus de Bushmen en Afrique orientale
Pourquoi utiliser sa main gauche est une impolitesse en Tanzanie ?

Plan du site