Partez à la découverte des dernières tribus de Bushmen en Afrique orientale

Les Bushmen représentent une population d’environ 100 000 habitants. Ils sont répartis dans plusieurs pays africains dont le Botswana, l’Afrique du Sud, l’Angola et la Namibie où ils vivent depuis des dizaines de milliers d’années.

Des chasseurs et cueilleurs à l’origine

Connus sous le nom de Boschimans ou de Bushmans, ils étaient à l’origine quelques tribus de chasseurs-cueilleurs qui avaient acquis un mode de vie sédentaire au fil des siècles. Longtemps discriminés et chassés par les colons hollandais puis par les britanniques, seulement environ 100 000 personnes vivent aujourd’hui dans les steppes du vaste désert du Kalahari. On voit parfois parmi eux les derniers nomades qui vivent encore comme leurs ancêtres, chassant le gros gibier avec leurs arcs longs et fins. Dans certains endroits du désert du Kalahari, il y a même des peintures rupestres vieilles de plus de 40 000 ans. Ils sont particulièrement connus pour leur langue qui, dans les traditions dites khoisan, est fait de claquements de langue.

Renvoyés de leurs terres

Créée pour préserver la terre ancestrale des Bushmans Gwi, Tsila, Bakgalagadi et Gana et protéger les animaux sauvages, la réserve du Kalahari se trouve en plein cœur du Botswana. En 1980, des gisements de diamants furent découverts dans la réserve, entraînant quelques temps après l’expulsion de ces résidents par le gouvernement. Trois vagues ont eu lieu, au cours desquelles ils les chassèrent de leurs terres. Les écoles et les postes de santé seront fermés et les huttes brûlés. Ils vivent désormais hors de la réserve, dans des camps. Autorisés de chasser que souvent, ces bushmans sont battus et arrêtés s’ils sont pris sur le fait suite aux contraintes du gouvernement.

Un mode de vie unique

Comme certains Papous ou Amazones, ils symbolisent un mode de vie traditionnel, loin de la modernité de notre civilisation. Ils éveillent également la curiosité des étrangers sur leurs cérémonies de transe animées par la musique et les chamans, où ils se mettent à trembler de tout leur corps pour entrer dans un état mystique. Les bushmans chassent principalement certaines espèces d’antilopes, mais leur régime quotidien se base surtout sur des fruits du désert, des baies et des racines. Ils ont construit un abri temporaire en bois. Les touristes sont ouvertement encouragés à vivre une « expérience Bushman » en participant à des expéditions avec les Bushmen pour apprendre les pratiques de chasse et de cueillette et assister à leurs fameux « danses de transe ».

Pourquoi utiliser sa main gauche est une impolitesse en Tanzanie ?
Pourquoi faut-il respecter le temps des salutations en Tanzanie ?